En paix

Une porte s’ouvre

Une porte s’ouvre

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Actes 10V34-48

34 Pierre prit alors la parole et dit : « Maintenant, je comprends vraiment que Dieu n’avantage personne :

35 tout être humain, quelle que soit sa nationalité, qui le respecte et fait ce qui est juste, lui est agréable.

36 Il a envoyé son message au peuple d’Israël, la Bonne Nouvelle de la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous les hommes.

37 Vous savez ce qui est arrivé d’abord en Galilée, puis dans toute la Judée, après que Jean a prêché et baptisé.

38 Vous savez comment Dieu a répandu la puissance du Saint-Esprit sur Jésus de Nazareth. Vous savez aussi comment Jésus a parcouru le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui.

39 Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. On l’a fait mourir en le clouant sur la croix.

40 Mais Dieu lui a rendu la vie le troisième jour ; il lui a donné d’apparaître, 41non à tout le peuple, mais à nous que Dieu a choisis d’avance comme témoins. Nous avons mangé et bu avec lui après que Dieu l’a relevé d’entre les morts.

42 Il nous a commandé de prêcher au peuple et d’attester qu’il est celui que Dieu a établi pour juger les vivants et les morts.

43 Tous les prophètes ont parlé de lui, en disant que quiconque croit en lui reçoit le pardon de ses péchés par le pouvoir de son nom. »

44 Pendant que Pierre parlait encore, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient son discours.

45 Les croyants d’origine juive qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de constater que le Saint-Esprit donné par Dieu se répandait aussi sur des non-Juifs.

46 En effet, ils les entendaient parler en des langues inconnues et louer la grandeur de Dieu. Pierre dit alors :

47 « Pourrait-on empêcher ces gens d’être baptisés d’eau, maintenant qu’ils ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ? »

48 Et il ordonna de les baptiser au nom de Jésus-Christ. Ils lui demandèrent alors de rester quelques jours avec eux.

 

Note ZeBible page 1889

Pentecôte bis
Et voilà, Pierre a compris : Dieu ne fait pas de discrimination. Pas de raison de refuser la Bonne Nouvelle et le baptême à Corneille et à ses proches. Jésus est ressuscité et par lui, la vie de Dieu est offerte à tous, Juifs et non-Juifs. La Pentecôte n’est pas finie, elle continue pour tous ceux qui se tournent vers Dieu en accueillant la prédication des apôtres.