Chacun est responsable

Chacun est responsable

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Ezéchiel 18 V1-20

1 Le Seigneur m’adressa la parole :

2 « Pourquoi entend-on répéter ce proverbe dans le pays d’Israël : “Les parents ont mangé des raisins verts, mais ce sont les enfants qui ont mal aux dents ?”

3 Par ma vie, je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu, vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël.

4 En effet, la vie de chacun m’appartient, celle des parents comme celle des enfants, et c’est le coupable qui doit mourir.

5 « Prenons le cas d’un homme qui pratique le bien en agissant de manière juste et honnête.

6 Il ne participe pas à des repas sacrés sur les montagnes, il ne rend pas de culte aux sales idoles des Israélites. Il ne déshonore jamais la femme d’un autre et il n’a pas de relations avec une femme pendant ses règles.

7 Il n’exploite ni ne vole personne, il restitue le gage fourni par son débiteur, il donne du pain à qui a faim et des habits à qui en manque.

8 Il ne prête pas son argent pour en retirer un intérêt ou un profit. Il ne se rend pas complice de l’injustice mais prononce des jugements impartiaux.

9 Il obéit aux règles et aux lois que j’ai établies, en agissant loyalement. Eh bien, moi, le Seigneur Dieu, je l’affirme, un tel homme pratique vraiment le bien et il vivra.

10 « Supposons que cet homme ait un fils qui pille, tue et commette toutes sortes d’actions de ce genre.

11 Contrairement à son père, il participe aux repas sacrés sur les montagnes, il déshonore la femme des autres,

12 exploite les pauvres et les défavorisés, vole les gens, ne restitue pas les gages fournis par ses débiteurs. Il s’adonne au culte des idoles et commet à cette occasion des actions abominables.

13 Il prête son argent pour en retirer un intérêt ou un profit. Un tel homme doit-il vivre ? Sûrement pas ! Il a commis tous ces actes détestables ; il mourra donc et sera lui-même responsable de sa mort.

14 « Supposons qu’il ait à son tour un fils. Ce fils a vu toutes les mauvaises actions commises par son père, mais il ne suit pas son exemple.

15 Il ne participe pas à des repas sacrés sur les montagnes, il ne rend pas de culte aux sales idoles des Israélites. Il ne déshonore jamais la femme d’un autre.

16 Il n’exploite ni ne vole personne et il n’exige pas de gage de ses débiteurs. Il donne du pain à qui a faim et des habits à qui en manque.

17 Il ne se rend pas complice de l’injustice, il ne prête pas son argent pour en retirer un intérêt ou un profit. Il obéit ainsi aux règles et aux lois que j’ai établies. Cet homme n’a pas à mourir pour les fautes de son père : il conservera assurément la vie.

18 C’est son père qui a opprimé, volé et maltraité les gens autour de lui ; c’est donc lui qui mourra pour ses fautes.

19 « Vous demandez pourquoi le fils ne supporte pas les conséquences des fautes de son père ? Eh bien, c’est parce qu’il a agi conformément au droit et à la justice et qu’il a obéi à toutes mes règles. Il vivra donc.

20 C’est la personne coupable qui doit mourir. Les enfants n’auront pas à payer pour les fautes de leurs parents ni les parents pour les fautes de leurs enfants. L’homme de bien sera récompensé d’agir avec justice et le méchant sera puni pour le mal qu’il fait.»

Note ZeBible page 788

Payer pour ses parents ?
Encore aujourd'hui, on entend parfois le proverbe du v.2. Il est vrai que dans les domaines de la santé ou de l'écologie, notre situation dépend en partie de ce qu'on fait les générations précédentes. De même, nos actions ou inactions actuelles auront une influence sur la qualité de vie des générations à venir. Mais Ezékiel rappelle avec force que chacun est responsable pour lui-même devant Dieu.