Comment s’en sortir ?

Comment s’en sortir ?

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Joël 2 V1-14

1 Sonnez de la trompette, donnez l’alarme,à Sion, la montagne consacrée à Dieu. Tremblez, vous les habitants du pays, car il arrive, il est tout proche, le jour du Seigneur.

2 C’est un jour d’obscurité profonde, envahi de nuages et de brouillard. Voici qu’arrive l’armée des insectes, masse nombreuse et redoutable, semblable à la nuit qui se répand sur les montagnes. On n’a jamais rien vu de pareil et on ne le verra plus jamais.

3 Comme un incendie destructeur, ils ravagent tout devant eux et laissent le vide derrière eux. Avant leur passage la terre était un jardin d’Éden, et après c’est un désert sinistre : rien n’a pu leur échapper !

4 On dirait une armée de chevaux, des cavaliers qui s’élancent.

5 Ils bondissent d’une montagne à l’autre, on croirait entendre des chars de combat, ou le crépitement de flammes en train de brûler l’herbe sèche. Ils viennent comme une troupe puissante rangée en ordre de bataille.

6 A leur approche tout le monde est terrifié, la peur pâlit les visages.

7 Comme des soldats ils vont à l’assaut, comme des guerriers ils escaladent les murailles. Chacun s’avance droit devant soi, sans s’écarter de son chemin.

8 Aucun d’eux ne gêne les autres, car chacun suit sa propre route. Ils se ruent à travers les obstacles, rien ne peut les arrêter.

9 Ils se répandent dans la ville, courent sur les murailles, s’introduisent dans les maisons, par les fenêtres, comme des voleurs.

10 A leur approche la terre tremble, le ciel semble chavirer, le soleil et la lune ne brillent plus, les étoiles perdent leur éclat.

11 Le Seigneur fait tonner sa voix à l’avant de son armée. Les troupes qui exécutent ses ordres sont nombreuses et redoutables. Oui, il est terrible, le jour du Seigneur, si effrayant que personne ne survivra.

12 « Il est encore temps, maintenant, de revenir à moi, affirme le Seigneur. Faites-le de tout votre cœur : jeûnez, pleurez et suppliez-moi.

13 Il ne suffit pas de déchirer vos vêtements, c’est votre cœur qu’il faut changer. » Oui, revenez au Seigneur, votre Dieu : Il est bienveillant et compatissant, patient et d’une immense bonté, toujours prêt à renoncer à ses menaces.

14 Il changera peut-être d’avis, et vous comblera de bienfaits. Vous pourrez alors lui apporter des offrandes de blé et de vin.

Note ZeBible page 860

Enfin, un espoir ! Les menaces cherchent à faire choc pour inciter le peuple à se tourner vers le Seigneur. Le message est simple : Dieu est patient et bon, il veut combler son peuple de bienfaits (v. 13-14), mais il en est empêché par l’attitude même de ce peuple qui s’est éloigné de lui (v. 12). Une seule solution : « C’est votre cœur qu’il faut changer » (v. 13).