Créature voulue

Créature voulue

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Psaume 139V1-24

1 Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.  Seigneur, tu regardes jusqu’au fond de mon cœur, et tu sais tout de moi :

 2 Tu sais si je m’assieds ou si je me lève ; longtemps d’avance, tu connais mes pensées.

 3 Tu remarques si je suis dehors ou chez moi, tu es au courant de tout ce que je fais.

 4 La parole n’est pas encore arrivée à mes lèvres, que tu sais déjà tout ce que je vais dire.

5 Tu es derrière moi, devant aussi, tu poses ta main sur moi.

 6 Que tu me connaisses à ce point est trop merveilleux pour moi, et dépasse tout ce que je peux comprendre.

 7 Où pourrais-je aller loin de toi ? Où fuir loin de ta présence ?

 8 Si je monte au ciel, tu es là ; si je me couche parmi les morts, t’y voici.

 9 Si je m’envole jusqu’au soleil levant, ou si je vais m’établir au soleil couchant,

 10 même là ta main me guide, ta main droite ne me lâche pas.

 11 Si je dis : « Que l’obscurité m’engloutisse, qu’autour de moi le jour se fasse nuit ! »

 12 pour toi, l’obscurité devient lumière, et la nuit claire comme le jour ; ténèbres ou lumière, pour toi c’est pareil.

 13 C’est toi qui as créé ma conscience, qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.

 14 Seigneur, merci d’avoir fait de mon corps une aussi grande merveille. Ce que tu réalises est prodigieux, j’en ai bien conscience.

15 Mon corps n’avait pas de secret pour toi, quand tu me façonnais en cachette et me tissais dans le ventre de ma mère.

 16 Quand j’y étais encore informe, tu me voyais ; dans ton livre, tu avais déjà noté toutes les journées que tu prévoyais pour moi, sans qu’aucune d’elles ait pourtant commencé.

 17 Qu’il m’est difficile de te saisir par la pensée, ô Dieu, il y a tant de points à considérer !

 18 Comment pourrais-je les compter ? Il y en a plus que de grains de sable. Même si j’arrivais au bout de mon calcul, je n’aurais pas fini de te comprendre.

 19 O Dieu, tu devrais supprimer les méchants et chasser loin de moi ces meurtriers.

 20 Ils parlent de toi pour intriguer, et prononcent ton nom pour mentir.

 21 J’ai du dégoût pour ceux qui s’opposent à toi ; Seigneur, je déteste ceux qui te détestent.

 22 Ma haine pour eux est totale, ils sont pour moi des ennemis personnels.

 23 O Dieu, regarde jusqu’au fond de mon cœur, et sache tout de moi. Mets-moi à l’épreuve, reconnais mes préoccupations profondes.

 24 Vois bien que je n’ai pas adoré de faux dieu, et conduis-moi sur le chemin qui a toujours été le tien.

Note ZeBible page 1070

Aimé avant d'être né
La vie commence-t-elle à la conception ou à la naissance ? Ce psaume ne répond pas directement à la question. Mais une chose est claire : Dieu s'engage et il nous aime, bien avant notre naissance. Selon ce psaume, rien n'échappe à l'amour attentif de Dieu, ni les personnes, ni les pensées, ni les lieux, ni les temps. L'être humain est plus qu'un ensemble de cellules et il a un consciente. Dieu est le maître de toute vie, de l’âge du fœtus à l'âge de la mort.