De la peur à la Bonne Nouvelle

De la peur à la Bonne Nouvelle

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Marc 16V1-8

1 Quand le jour du sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie mère de Jacques, et Salomé achetèrent des huiles parfumées pour aller embaumer le corps de Jésus.

2 Très tôt le dimanche matin, au lever du soleil, elles se rendirent au tombeau.

3 Elles se disaient l’une à l’autre : « Qui va rouler pour nous la pierre qui ferme l’entrée du tombeau ? »

4 Mais quand elles regardèrent, elles virent que la pierre, qui était très grande, avait déjà été roulée de côté.

5 Elles entrèrent alors dans le tombeau ; elles virent là un jeune homme, assis à droite, qui portait une robe blanche, et elles furent effrayées.

6 Mais il leur dit : « Ne soyez pas effrayées ; vous cherchez Jésus de Nazareth, celui qu’on a cloué sur la croix ; il est revenu de la mort à la vie, il n’est pas ici. Regardez, voici l’endroit où on l’avait déposé.

7 Allez maintenant dire ceci à ses disciples, y compris à Pierre : “Il va vous attendre en Galilée ; c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.” »

8 Elles sortirent alors et s’enfuirent loin du tombeau, car elles étaient toutes tremblantes de crainte. Et elles ne dirent rien à personne, parce qu’elles avaient peur.

 

Note ZeBible page 1766

Il n’est pas ici, il vous précède…
16.1-8
Le tombeau vide suscite une grande peur chez les femmes venues embaumer le corps. La résurrection laisse sans voix. Les seules paroles sont celles de l’ange : « Il n’est pas ici ». Jésusµ n’est pas enfermé dans la mort. Un rendez-vous est donné, là où tout a commencé, en Galilée.
Avec les disciples, le lecteur est invité à retourner là où commence « la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, le Fils de Dieu », et à parcourir à nouveau le chemin avec Jésus ressuscité.