La souffrance peut faire avancer

La souffrance peut faire avancer

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Jean 11V28-27

28 Sur ces mots, Marthe s’en alla appeler sa sœur Marie et lui dit tout bas : « Le Maître est là et il te demande de venir. »

29 Dès que Marie eut entendu cela, elle se leva et courut au-devant de Jésus.

30 Or, Jésus n’était pas encore entré dans le village, mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré.

31 Quand les Juifs qui étaient dans la maison avec Marie pour la consoler la virent se lever et sortir en hâte, ils la suivirent. Ils pensaient qu’elle allait au tombeau pour y pleurer.

32 Marie arriva là où se trouvait Jésus ; dès qu’elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

33 Jésus vit qu’elle pleurait, ainsi que ceux qui étaient venus avec elle. Il en fut profondément ému et troublé,

34 et il leur demanda : « Où l’avez-vous mis ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens et tu verras. »

35 Jésus pleura.

36 Les Juifs dirent alors : « Voyez comme il l’aimait ! »

37 Mais quelques-uns d’entre eux dirent : « Lui qui a guéri les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas aussi empêcher Lazare de mourir ? »

 

Note ZeBible page 1850

Jésus si proche
Marie est inconsolable. Sa tristesse est trop forte, elle s’exprime d’abord par un reproche. Les larmes de Marie provoquent l’émotion de Jésusµ, et lui aussi pleure. Il est vraiment un homme, touché par la douleur, et qui montre ses sentiments avec force. Et pourtant, ce qui suit révèle que, comme Dieu, il donne la vie.