Erreur judiciaire

Erreur judiciaire

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Esaïe 5V6-23

6 Joseph était un jeune homme beau et charmant.

7 Au bout de quelque temps, la femme de son maître le remarqua et lui dit : « Viens au lit avec moi ! »

8« Jamais, répondit Joseph. Mon maître m’a remis l’administration de tous ses biens, il me fait confiance et ne s’occupe de rien dans sa maison.

9 Dans la maison, il n’a pas plus d’autorité que moi. Il ne m’interdit rien, sauf toi, parce que tu es sa femme. Alors comment pourrais-je commettre un acte aussi abominable et pécher contre Dieu lui-même ? »

10 Elle continuait quand même à lui faire tous les jours des avances, mais il n’accepta jamais de lui céder.

11 Un de ces jours-là, Joseph arrivait à la maison pour son travail, les domestiques étaient absents.

12 La femme de Potifar le saisit par sa tunique en lui disant : « Viens donc au lit avec moi ! » Mais Joseph lui laissa sa tunique entre les mains et s’enfuit de la maison.

13 Lorsque la femme se rendit compte qu’il était parti en lui laissant sa tunique entre les mains, 14elle cria pour appeler ses domestiques : « Venez voir : cet Hébreu que mon mari nous a amené a voulu se jouer de nous ! Il est venu ici pour abuser de moi, mais j’ai poussé un grand cri.

15 Dès qu’il m’a entendue crier et appeler, il s’est enfui de la maison, en abandonnant sa tunique à côté de moi. »

16 Elle garda la tunique de Joseph près d’elle jusqu’au retour de son mari.

17 Elle lui raconta la même histoire : « L’esclave hébreu que tu nous as amené s’est approché de moi pour me déshonorer.

18 Mais dès que j’ai crié et appelé, il s’est enfui en abandonnant sa tunique à côté de moi. »

19 Lorsque le maître entendit sa femme lui raconter comment Joseph s’était conduit avec elle, il se mit en colère.

20 Il fit arrêter et enfermer Joseph dans la forteresse, où étaient détenus les prisonniers du roi.

21 Pourtant, là aussi, le Seigneur fut avec lui et lui montra sa bonté en lui obtenant la faveur du commandant de la forteresse.

22 Celui-ci confia à Joseph la responsabilité de tous les autres prisonniers. C’était lui qui devait diriger tous les travaux effectués par les détenus.

23 Le commandant ne s’occupait plus de ce qu’il lui avait confié, parce que le Seigneur était avec Joseph et faisait réussir tout ce qu’il entreprenait.

Note ZeBible page 60

Pas facile ! 
La droiture et le refus de la compromission ne procurent pas forcément une vie facile. Joseph reste fidèle à Dieu et il respecte son maître Potifar. Et pourtant il est emprisonné ! Malgré sa jeunesse, il fait preuve de maturité et de maîtrise de soi.