Face à face

Face à face

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Exode 33 V7-11

7 Quand les Israélites installent leur camp, Moïse prend la tente sacrée et il la dresse en dehors du camp, assez loin. On l’appelle « la tente de la rencontre ». Tous ceux qui veulent consulter le Seigneur sortent du camp et ils vont vers cette tente.

8 Chaque fois que Moïse se rend à cet endroit, tout le monde se lève. Chacun reste à l’entrée de sa tente et il regarde Moïse jusqu’à ce qu’il entre dans la tente sacrée.

9 Quand Moïse entre dans la tente, la colonne de fumée descend. Elle reste à l’entrée de la tente, et le Seigneur parle avec Moïse.

10 Tout le peuple voit la colonne de fumée qui s’arrête à l’entrée de la tente de la rencontre. Alors tous se lèvent, et chacun se met à genoux à l’entrée de sa tente.

11 Le Seigneur parle avec Moïse face à face, comme un homme parle avec un autre homme. Puis Moïse revient au camp. Mais son serviteur, le jeune Josué, fils de Noun, reste dans la tente sacrée.

Portrait ZeBible page 83

Moïse le libérateur

Une naissance hors du commun
Le roi d'Égypte tient les Hébreux en esclavage et décide de faire tuer à la naissance tous leurs garçons (Ex 1.8-16). Une mère n'arrivant plus à cacher son fils le dépose dans une corbeille sur le Nil. Une princesse égyptienne découvre l'enfant, lui donne le nom de Moïse et l'élève comme son fils à la cour du Pharaon (Ex 2.1-10).

Libérateur de son peuple
Devenu adulte, Moïse voit l'oppression de son peuple, tue un Égyptien et s'exile dans le désert (Ex 2.11-22). Dieu se révèle à lui comme "le Seigneur" et lui demande d'aller libérer son peuple. Moïse résiste d'abord à cet appel (Ex 3-4). Aidé de son frère Aaron, il va demander au roi d'Égypte de laisser partir les Hébreux. En vain. Des catastrophes s’abattent sur l'Égypte, mais le Pharaon s'obstine. La dixième est la plus terrible : tous les premiers-nés des Égyptiens meurent. Face à ce malheur, le Pharaon laisse partir les Hébreux sous la conduite de Moïse. Aujourd'hui encore, en souvenir de cette libération, les Juifs célèbrent la fête de la Pâque (Ex 12). Le Pharaon change d'avis et poursuit les Hébreux, qui se retrouvent piégés devant la mer. Est-ce la fin de l'espoir ? Sur l'ordre de Dieu, Moïse élève son bâton, l'eau reflue et les Hébreux peuvent traverser à pied sec (Ex 14).

Une loi pour vivre ensemble
Parvenu au mont Sinaï, Moïse reçoit de Dieu la loi qui scelle l'alliance entre Dieu et le peuple : elle précise comment vivre ensemble (Ex 19-24). Selon le modèle que Dieu lui montre, Moïse fabrique la tente de la rencontre, où Dieu habite au milieu de son peuple (Ex 25-40).

Pas facile d'être chef
Le rôle de Moïse est ingrat : il doit faire face à la rébellion et aux murmures du peuple, par exemple aux eaux de Meriba (Nomb 20.1-13), tout en le défendant devant Dieu (Ex 32.30-35). Aux portes de Canaan, la terre promise par Dieu, Moïse envoie des espions, mais leur rapport alarmiste décourage les Israélites. Ce manque de confiance en Dieu les condamne à errer quarante ans dans le désert (Nomb 13-14). Moïse, le plus grand de tous les prophètes, lui qui parlait à Dieu comme à un ami (Ex 33.11), meurt sans avoir pu entrer dans la terre promise (Deut. 34).

Note ZeBible page 129

Présence à distance
En installant la tente à distance, à l'extérieur du camp, Moïse matérialise la distance instaurée avec Dieu. Mais Dieu continue d'être présent, dans la colonne de fumée. Il n'abandonne pas son peuple. Par la relation étroite entre Dieu et Moïse, Dieu reste proche de son peuple.