La victoire en chantant

La victoire en chantant

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Exode 15v1-18

1 Moïse et les Israélites chantèrent en l’honneur du Seigneur le cantique que voici :

Je veux chanter en l’honneur du Seigneur :

il a remporté une victoire éclatante,

il a jeté à la mer chevaux et cavaliers !

2 Ma grande force, c’est le Seigneur,

il est venu à mon secours.

Il est mon Dieu, je le louerai ;

il est le Dieu de mon père,

je proclamerai sa grandeur.

3 Le Seigneur est le héros des combats ;

il mérite bien son nom : Le Seigneur.

4 Il a jeté à la mer

les chars et les troupes du Pharaon ;

les meilleurs officiers égyptiens

se sont noyés dans la mer des Roseaux.

5 Ils ont coulé au fond comme des pierres

et les flots les ont recouverts.

6 Seigneur, quelle force dans ta main droite !

C’est elle qui met tes ennemis en pièces.

7 Que ta grandeur est impressionnante !

Elle renverse tes adversaires.

Si tu déchaînes le feu de ta colère,

ils sont brûlés comme un tas de paille.

8 Sous la violence de ton souffle

les masses d’eau se sont amoncelées,

les vagues se sont dressées comme un mur,

les flots se sont figés au fond de la mer.

9 Nos ennemis avaient dit :

« Nous allons les poursuivre, les rattraper ;

nous prendrons notre part de butin,

plus que nous n’en désirons.

Nous tirerons notre épée,

nous remettrons la main sur eux. »

10 Mais toi, Seigneur, tu as soufflé,

les flots les ont recouverts !

Comme un bloc de plomb, ils ont coulé à pic

au fond de la mer déchaînée.

11 Seigneur, qui parmi les dieux est comparable à toi ?

Qui est comme toi, éclatant de sainteté,

redoutable, digne d’acclamations,

capable d’accomplir des prodiges ?

12 Un seul geste de ta main droite,

et la terre a englouti nos poursuivants.

13 Tu as délivré ton peuple !

Avec amour, avec puissance, tu le conduis

vers le pays que tu lui réserves.

14 Les peuples voisins tremblent à cette nouvelle :

les Philistins sont saisis d’angoisse,

15 les chefs d’Édom sont plongés dans la crainte,

les princes de Moab sont remplis d’effroi,

les Cananéens perdent tout courage.

16 Une terreur panique s’abat sur eux.

Devant la puissance de ton intervention,

ils demeurent paralysés, Seigneur,

jusqu’à ce que ton peuple ait passé,

le peuple que tu as acquis.

17 Maintenant tu le conduis sur ta montagne

pour l’y installer, Seigneur.

C’est le lieu que tu as préparé pour y habiter

et y fonder toi-même ton sanctuaire.

18 Seigneur, tu es roi pour toujours !

 

Note ZeBible* page 101

 

Chanter pour dire merci ! 
Moïse entraîne les Israélites dans un chant de louange au Seigneur qui vient de les délivrer. Par la louange, l'homme exprime sa reconnaissance pour l'action de Dieu dans sa vie. Le poème présente le Seigneur comme celui qui intervient avec force dans toute l'histoire de son peuple. Ce chant remercie déjà Dieu pour ce qu'il va faire. S'émerveiller devant ce que Dieu fait donne confiance et courage pour affronter l'avenir.