L’amour, toujours...

7-1.jpg

31Que dirons-nous de plus ? Si Dieu est pour nous, qui peut être contre nous ?

 

32Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : comment ne nous donnerait-il pas tout avec son Fils ?

 

33Qui accusera ceux que Dieu a choisis ?

Personne, car c’est Dieu qui les déclare non coupables.

 

34Qui peut alors les condamner ?

Personne, car Jésus-Christ est celui qui est mort, bien plus il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il prie en notre faveur.

 

35Qui peut nous séparer de l’amour du Christ ? La détresse le peut-elle ou bien l’angoisse, ou encore la persécution, la faim, les privations, le danger, la mort ?

 

36Comme le déclare l’Écriture :

« A cause de toi, nous sommes exposés à la mort tout le long du jour,

on nous traite comme des moutons qu’on mène à la boucherie. »

 

37Mais en tout cela nous remportons la plus complète victoire par celui qui nous a aimés.

 

38Oui, j’ai la certitude que rien ne peut nous séparer de son amour : ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni d’autres autorités ou puissances célestes, ni le présent, ni l’avenir, 39ni les forces d’en haut, ni celles d’en bas, ni aucune autre chose créée, rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour que Dieu nous a manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.