Le dieu inconnu

Le dieu inconnu

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Actes 17 v16-34

 

16 Pendant que Paul attendait Silas et Timothée à Athènes, il était profondément indigné de voir à quel point cette ville était pleine d’idoles. 17 Il discutait dans la synagogue avec les Juifs et les non-Juifs qui adoraient Dieu, et sur la place publique, chaque jour, avec les gens qu’il pouvait y rencontrer.

18 Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent aussi à parler avec lui. Les uns demandaient : « Que veut dire ce bavard ? » – « Il semble annoncer des dieux étrangers », déclaraient d’autres en entendant Paul prêcher Jésus et la résurrection.

19 Ils le prirent alors avec eux, le menèrent devant le conseil de l’Aréopage et lui dirent : « Pourrions-nous savoir quel est ce nouvel enseignement dont tu parles ?

20 Tu nous fais entendre des choses étranges et nous aimerions bien savoir ce qu’elles signifient. »

21 – Tous les Athéniens, en effet, et les étrangers qui vivaient parmi eux passaient leur temps uniquement à dire ou écouter les dernières nouveautés.

22 Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit alors : « Athéniens, je constate que vous êtes des hommes très religieux à tous points de vue. 23 En effet, tandis que je parcourais votre ville et regardais vos monuments sacrés, j’ai trouvé même un autel avec cette inscription : “A un dieu inconnu.” Eh bien, ce que vous adorez sans le connaître, je viens vous l’annoncer.

24 Dieu, qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, est le Seigneur du ciel et de la terre, et il n’habite pas dans des temples construits par les hommes.

25 Il n’a pas besoin non plus que les humains s’occupent de lui fournir quoi que ce soit, car c’est lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le reste.

26 A partir d’un seul homme, il a créé tous les peuples et les a établis sur la terre entière. Il a fixé pour eux le moment des saisons et les limites des régions qu’ils devaient habiter.

27 Il a fait cela pour qu’ils le cherchent et qu’en essayant tant bien que mal, ils parviennent peut-être à le trouver. En réalité, Dieu n’est pas loin de chacun de nous,

28car : “C’est par lui que nous vivons, que nous bougeons et que nous sommes.”

C’est bien ce que certains de vos poètes ont également affirmé : “Nous sommes aussi ses enfants.”

29 Puisque nous sommes ses enfants, nous ne devons pas penser que Dieu soit semblable à une idole d’or, d’argent ou de pierre, produite par l’art et l’imagination de l’homme.

30 Or Dieu ne tient plus compte des temps où les humains étaient ignorants, mais il les appelle maintenant tous, en tous lieux, à changer de comportement.

31 Il a en effet fixé un jour où il jugera le monde entier avec justice, par un homme qu’il a désigné. Il en a donné la preuve à tous en relevant cet homme d’entre les morts ! »

32 Lorsqu’ils entendirent Paul parler d’une résurrection des morts, les uns se moquèrent de lui et les autres dirent : « Nous t’écouterons parler de ce sujet une autre fois. »

33 C’est ainsi que Paul les quitta.

34 Quelques-uns, pourtant, se joignirent à lui et crurent : parmi eux, il y avait Denys, membre du conseil de l’Aréopage, une femme nommée Damaris, et d’autres encore.

 

Note ZeBible* page 1902

Pas facile de dire sa foi !
Décalé dans ce monde rempli d’idoles, le témoignage de Paul semble incompréhensible, autant pour les intellectuels philosophes que pour les autres. Le message suscite pourtant la curiosité et, à ce titre, a une chance d’être écouté ! Les chrétiens d’aujourd’hui vivent parfois dans de telles situations où il n’est pas facile de dire sa foi.