Le plus beau des cadeaux ? Jésus-Christ !

Le plus beau des cadeaux ? Jésus-Christ !

16_10.jpg

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Romains 3 V1-31

1 Eh bien, qu’est-ce qu’un Juif a de plus que les autres ? Est-ce qu’il y a un avantage à être circoncis ?

2 Oui, un grand avantage à tous points de vue ! D’abord, c’est aux Juifs que Dieu a confié ses paroles.

3 Mais alors, si certains Juifs n’ont pas été fidèles, est-ce que cela va empêcher Dieu d’être fidèle ?

4 Sûrement pas ! Reconnaissons plutôt ceci : Dieu dit la vérité, et tous les êtres humains sont menteurs. En effet, les Livres Saints disent en parlant de Dieu : « On doit te reconnaître juste dans tes paroles. Et si on te juge, tu dois gagner ton procès. »

5 Mais si le mal que nous faisons sert à montrer que Dieu est juste, que dire ? Est-ce que Dieu n’est pas injuste quand il nous frappe de sa colère ? (Ici, je parle comme tout le monde.)

6 Sûrement pas ! En effet, si Dieu était injuste, comment pourrait-il juger le monde?

7 Mais si, par mon mensonge, la vérité de Dieu apparaît plus clairement pour montrer sa gloire, alors pourquoi est-ce que moi, je suis encore condamné comme pécheur ?

8 Certains nous insultent, et ces gens-là méritent d’être condamnés. Ils nous accusent de dire : « Faisons le mal pour qu’il en sorte du bien ! » Alors pourquoi ne pas faire ce mal ?

9 Mais quoi ? Est-ce que nous, les Juifs, nous sommes au-dessus des autres ? Pas du tout ! J’ai déjà montré une chose : les Juifs et ceux qui ne sont pas juifs sont tous sous le pouvoir du péché.

10 Dans les Livres Saints, on lit : « Aucun être humain n’est juste, même pas un seul !

11 Personne n’est intelligent, personne ne cherche Dieu !

12 Tous ont quitté le bon chemin, ils sont tous corrompus. Personne ne fait le bien, même pas un seul !

13 Leur gorge est comme une tombe ouverte. Avec leur langue, ils trompent les autres. Sous leurs lèvres, c’est le poison de la vipère.

14 Leur bouche est pleine de malédictions et de paroles blessantes.

15 Avec leurs pieds, ils courent rapidement pour aller tuer.

16 Ils détruisent tout sur leur passage et ils sèment le malheur.

17 Le chemin de la paix, ils ne le connaissent pas.

18 Ils n’ont aucun respect pour Dieu. »

19 Pourtant, nous le savons, tout ce que la loi dit, elle le dit pour ceux qui doivent obéir à la loi. Alors personne ne peut donner d’excuse, et le monde entier est reconnu coupable devant Dieu.

20 C’est pourquoi, aux yeux de Dieu, personne ne sera juste en faisant ce que la loi demande. En effet, la loi permet seulement aux gens de savoir qu’ils ont péché.

21 Mais maintenant, Dieu a montré de quelle façon il nous rend justes sans la loi. La loi de Moïse elle-même et les prophètes prouvent cela.

22 Dieu rend justes les êtres humains par leur foi en Jésus-Christ. Il le fait pour tous ceux qui croient au Christ, parce qu’il n’y a pas de différence entre eux :

23 tous ont péché et tous sont privés de la gloire de Dieu.

24 Mais dans sa bonté, Dieu les rend justes gratuitement par Jésus-Christ, qui les libère du péché.

25-26 Dieu l’a offert en sacrifice. Alors par sa mort, le Christ obtient le pardon des péchés pour ceux qui croient en lui. Ainsi Dieu a voulu montrer qu’il est toujours juste : il l’était autrefois, quand il a été patient et n’a pas puni les péchés des êtres humains. Mais il est juste aujourd’hui, puisqu’il veut à la fois être juste et rendre justes ceux qui croient en Jésus.

27 Alors, est-ce qu’il y a encore des raisons de se vanter ? Non, pas du tout ! Pourquoi donc ? Parce que, ce qui compte, ce n’est pas d’obéir à la loi, c’est de croire.

28 Oui, nous pensons ceci : les êtres humains sont rendus justes parce qu’ils croient, et non parce qu’ils font ce que la loi demande.

29 Ou alors, est-ce que Dieu est seulement le Dieu des Juifs ? Est-ce qu’il n’est pas aussi le Dieu des autres ? Si, bien sûr, il est aussi le Dieu des autres peuples,

30 parce qu’il n’y a qu’un seul Dieu. C’est lui qui va rendre justes les Juifs à cause de leur foi, c’est lui aussi qui va rendre justes les autres peuples à cause de leur foi.

31 Donc, quand nous croyons, est-ce que nous rendons la loi inutile ? Sûrement pas ! Au contraire, nous donnons à la loi toute sa valeur.