Le sens du jeûne

Le sens du jeûne

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Esaïe 58V1-8

1 Crie de toutes tes forces et ne te retiens pas. Fais retentir ta voix |comme le son du cor ! A mon peuple dénonce sa révolte, et aux descendants de Jacob leurs fautes.

2 Ils me recherchent chaque jour, ils disent qu’ils se plaisent |à connaître mes voies, comme ferait un peuple |qui accomplit ce qui est juste et n’a pas délaissé |le droit que son Dieu a prescrit. Ils exigent de moi |de justes jugements et veulent être près de Dieu.

3 « Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas ? Pourquoi nous humilier, si tu n’y prends pas garde ? » Au jour où vous jeûnez, vous traitez vos affaires et vous exploitez tous vos ouvriers,

4 vous passez votre jeûne |en procès et querelles et en donnant des coups de poing |avec méchanceté. Ce n’est pas par des jeûnes, |comme ceux d’aujourd’hui, que vous ferez entendre |vos prières là-haut !

5 Est-ce cela le jeûne |auquel je prends plaisir ? Est-ce cela un jour |où l’homme s’humilie ? S’agit-il de courber |la tête comme un jonc et de vous étaler |sur le sac et la cendre ? Pouvez-vous appeler |cela un jour de jeûne que l’Eternel agrée ?

6 Le jeûne qui me plaît est celui qui consiste |à détacher les liens |de la méchanceté, à délier les courroies |de toute servitude, à mettre en liberté |tous ceux que l’on opprime et à briser |toute espèce de joug.

7 C’est partager ton pain |avec ceux qui ont faim, et offrir l’hospitalité |aux pauvres sans abri, c’est donner des habits |à celui qu’on voit nu, ne pas te détourner |de ton prochain.

8 Alors, comme l’aurore, jaillira ta lumière, ton rétablissement s’opérera bien vite. Oui, alors la justice |marchera devant toi, et la gloire de l’Eternel sera l’arrière-garde.

 

Note ZeBible page 650

Le sens du jeûne
S’abstenir parfois de nourriture est une pratique commune à de nombreuses religions. Le jeûne est souvent lié à la prière. Ici, il est d’abord orienté vers l’attention aux autres. Dieu ne veut pas de rites sans signification. Jeûner pour se priver de manger ne rime à rien du tout ! Par contre, délivrer les opprimés, partager avec les plus pauvres… voilà ce qui a du sens pour Dieu.