Parole contre parole

Parole contre parole

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Luc 4V1-13

1 Jésus, rempli de Saint-Esprit, revint du Jourdain et fut conduit par l’Esprit dans le désert.

2 Il y fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là et, quand ils furent passés, il eut faim.

3 Le diable lui dit alors : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de se changer en pain. »

4 Jésus lui répondit : « L’Écriture déclare : “L’homme ne vivra pas de pain seulement.” »

5 Le diable l’emmena plus haut, lui fit voir en un instant tous les royaumes de la terre

6 et lui dit : « Je te donnerai toute cette puissance et la richesse de ces royaumes : tout cela m’a été remis et je peux le donner à qui je veux.

7 Si donc tu te mets à genoux devant moi, tout sera à toi. »

8 Jésus lui répondit : « L’Écriture déclare : “Adore le Seigneur ton Dieu et ne rends de culte qu’à lui seul.” »

9 Le diable le conduisit ensuite à Jérusalem, le plaça au sommet du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas ;

10 car l’Écriture déclare : “Dieu ordonnera à ses anges de te garder.”

11 Et encore : “Ils te porteront sur leurs mains pour éviter que ton pied ne heurte une pierre.” »

12 Jésus lui répondit : « L’Écriture déclare : “Ne mets pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu.” »

13 Après avoir achevé de tenter Jésus de toutes les manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à une autre occasion.

 

Note ZeBible page 1778

Parole contre parole
Éprouver des manques et des désirs fait partie de la vie humaine. Jésus, lui aussi, en fait l’expérience. Le diable, dans son rôle de tentateur, cherche à rompre le lien entre Jésus et son Père : il est celui qui trouble et qui divise. Les trois tentations sont celles auxquelles les hommes sont confrontés : posséder toujours plus, dominer les êtres et les choses, ou se prétendre l’égal de Dieu, maître de la vie et de la mort. La tactique du diable est de détourner le sens de la Parole de Dieu. Mais Jésus puise dans cette Parole, pour répondre au coup par coup.