Pas de gaspillage

Pas de gaspillage

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Jean 6V1-15

1 Après cela, Jésus s’en alla de l’autre côté du lac de Galilée – appelé aussi lac de Tibériade –.

2 Une grande foule le suivait, parce que les gens voyaient les signes miraculeux qu’il faisait en guérissant les malades.

3 Jésus monta sur une colline et s’assit là avec ses disciples.

4 La Pâque, la fête des Juifs, était proche.

5 Jésus regarda et vit qu’une grande foule venait à lui ; il demanda donc à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour leur donner à manger à tous ? »

6 – Il disait cela pour mettre Philippe à l’épreuve, car il savait déjà ce qu’il allait faire. –

7 Philippe lui répondit : « Même avec deux cents pièces d’argent, nous n’aurions pas de quoi acheter assez de pain pour que chacun d’eux en reçoive un petit morceau. »

8 Un autre de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit :

9 « Il y a ici un garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons. Mais qu’est-ce que cela pour un si grand nombre de personnes ? »

10 Jésus dit alors : « Faites asseoir tout le monde. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc ; ils étaient environ cinq mille hommes.

11 Jésus prit les pains et, après avoir remercié Dieu, il les distribua à ceux qui étaient là. Il leur donna de même du poisson, autant qu’ils en voulaient.

12 Quand ils eurent tous mangé à leur faim, Jésus dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne soit perdu.»

13 Ils les ramassèrent et remplirent douze corbeilles avec les morceaux qui restaient des cinq pains d’orge dont on avait mangé.

14 Les gens, voyant le signe miraculeux que Jésus avait fait, déclarèrent : « Cet homme est vraiment le Prophète qui devait venir dans le monde ! »

15 Jésus se rendit compte qu’ils allaient venir l’enlever de force pour le faire roi. Il se retira donc de nouveau sur la colline, tout seul.

Note ZeBible page 1837

Au-delà des apparences 
Le signe accompli par Jésus est mal compris. Vouloir faire de lui un roi parce qu’il a donné à manger à cinq mille personnes, c’est l’enfermer dans un projet à vues humaines. Mais Jésus ne veut pas être réduit aux images trop simples qu’on a de lui, alors il s’échappe. Pour creuser au-delà des apparences, il faut lire plus loin dans l’évangile : « Mon royaume n’appartient pas à ce monde… » (18v36).