Quelle joie !

Quelle joie !

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Luc 1 V26-38

26 Le sixième mois, Dieu envoya l'ange Gabriel dans une ville de Galilée, Nazareth,

27 chez une jeune fille fiancée à un homme appelé Joseph. Celui-ci était un descendant du roi David ; le nom de la jeune fille était Marie.

28 L'ange entra chez elle et lui dit : « Réjouis-toi ! Le Seigneur t'a accordé une grande faveur, il est avec toi. »

29 Marie fut très troublée par ces mots : elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

30 L'ange lui dit alors : « N'aie pas peur, Marie, car tu as la faveur de Dieu.

31 Bientôt tu seras enceinte, puis tu mettras au monde un fils que tu nommeras Jésus.

32 Il sera grand et on l'appellera le Fils du Dieu très-haut. Le Seigneur Dieu fera de lui un roi, comme le fut David son ancêtre,

33 et il régnera pour toujours sur le peuple d'Israël, son règne n'aura point de fin. »

34 Marie dit à l'ange : « Comment cela sera-t-il possible, puisque je suis vierge ? »

35 L'ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Dieu très-haut te couvrira comme d'une ombre. C'est pourquoi on appellera saint et Fils de Dieu l'enfant qui doit naître.

36 Élisabeth ta parente attend elle-même un fils, malgré son âge ; elle qu'on disait stérile en est maintenant à son sixième mois.

37 Car rien n'est impossible à Dieu. »

38 Alors Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi comme tu l'as dit. » Et l'ange la quitta.

Portrait ZeBible page 1772

Marie la mère de Jésus : une vie bouleversée
Tout bascule avec l'irruption de l'ange Gabriel... Marie, une jeune fille de Nazareth, est promise en mariage à Joseph, un descendant du roi David. L'ange lui annonce qu'elle sera enceinte par la puissance de l'Esprit Saint. L'enfant sera appelé Fils du Dieu très-haut. Marie est stupéfaite. Un signe confirme que rien n'est impossible à Dieu : sa cousine Élisabeth, stérile et déjà âgée, porte un enfant. Marie fait confiance et accepte d'être au service de Dieu (Luc 1.26-38). En visite chez Élisabeth, elle célèbre la grandeur du Seigneur dans un poème connu sous le nom de « Magnificat » (Luc 1.46-56). Joseph prend Marie pour épouse (Matt 1.24), et Marie donne naissance à Jésus.
Son rôle de mère se poursuit dans l'étonnement, et parfois dans le souffrance. A plusieurs reprises, Marie est témoin de paroles et d’événements extraordinaires en rapport avec Jésus (Luc 1.39-45 ; 2.33-38 ; 2.41-52 ; Matt 2.11 ; Marc 3.31-35 ; Jean 2.1-12).
Elle suit Jésus jusqu'à la fin, à Jérusalem, et assiste à sa crucifixion. Là, Jésus confie sa mère au disciple qu'il aime et la lui donne comme mère (Jean 19.25-27). Elle est encore présente avec les disciples après l'Ascension (Act 1.14)

Note ZeBible page 1771

Dieu s'annonce
C'est décidé, Dieu tient sa promesse. Il viendra parmi les hommes et se révèlera à eux. Il se fait l'un de nous, homme parmi les hommes, dans notre histoire. Le mystère de cette venue n'arrête pas Marie. D'abord elle a peur, elle pose des questions. Puis, elle accueille la Parole de Dieu et lui dit : Oui. Dieu ne force pas sa liberté et lui donne de répondre avec audace. Alors, l'important ici n'est plus de comprendre « comment » cela se fera, mais « qui » est celui qui s'annonce : Jésus, Fils de Dieu, avec nous pour toujours? Car rien n'est impossible à Dieu !