1Corinthiens

Un couple en mission

143.jpg
1Après cela, Paul partit d’Athènes et se rendit à Corinthe. 2Il y rencontra un Juif appelé Aquilas, né dans la province du Pont : il venait d’arriver d’Italie avec sa femme, Priscille, parce que l’empereur Claude avait ordonné à tous les Juifs de quitter Rome. Paul alla les trouver 3et, comme il avait le même métier qu’eux – ils fabriquaient des tentes –, il demeura chez eux pour y travailler. 4A chaque sabbat, Paul prenait la parole dans la synagogue et cherchait à convaincre aussi bien les Juifs que les Grecs.
5Quand Silas et Timothée furent arrivés de Macédoine, Paul put consacrer tout son temps à prêcher ; il attestait devant les Juifs que Jésus est le Messie. 6Mais les Juifs s’opposaient à lui et l’insultaient ; alors il secoua contre eux la poussière de ses vêtements et leur dit : « Si vous êtes perdus, ce sera par votre propre faute. Je n’en suis pas responsable. Dès maintenant, j’irai vers ceux qui ne sont pas juifs. » 7Il partit alors de là et se rendit chez un certain Titius Justus qui adorait Dieu et dont la maison était à côté de la synagogue. 8Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur, ainsi que toute sa famille. Beaucoup de Corinthiens, qui entendaient Paul, crurent aussi et furent baptisés.
9Une nuit, Paul eut une vision dans laquelle le Seigneur lui dit : « N’aie pas peur, mais continue à parler, ne te tais pas, 10car je suis avec toi. Personne ne pourra te maltraiter, parce que nombreux sont ceux qui m’appartiennent dans cette ville. » 11Paul demeura un an et demi à Corinthe ; il y enseignait à tous la parole de Dieu.
12A l’époque où Gallion était le gouverneur romain de l’Achaïe, les Juifs s’unirent contre Paul. Ils l’amenèrent devant le tribunal 13et déclarèrent : « Cet homme cherche à persuader les gens d’adorer Dieu d’une façon contraire à la loi. » 14Paul allait prendre la parole, quand Gallion répondit aux Juifs : « S’il s’agissait d’un crime ou d’une faute grave, je prendrais naturellement le temps de vous écouter, vous les Juifs. 15Mais puisqu’il s’agit de discussions à propos de mots, de noms et de votre propre loi, cela ne regarde que vous. Je refuse d’être juge de telles affaires ! » 16Et il les renvoya du tribunal.