Instruments

Festival de la musique… dans la Bible !

1-5 Le roi Ézékias s’entretint avec ses dignitaires et toute l’assemblée de Jérusalem de la possibilité de célébrer la fête de la Pâque durant le deuxième mois de l’année ; en effet, on n’avait pas pu le faire à la date habituelle, car les prêtres ne s’étaient pas purifiés en nombre suffisant et le peuple n’était pas réuni à Jérusalem. Cette idée parut judicieuse au roi et à l’assemblée, et on décida d’inviter tout Israël, du sud au nord du pays, à venir à Jérusalem célébrer la Pâque, puisque si peu de gens l’avaient fait conformément à ce qui est prescrit. Le roi envoya donc des messagers dans tout le territoire d’Israël et de Juda pour engager la population à venir au temple célébrer cette fête en l’honneur du Seigneur, le Dieu d’Israël. Ézékias avait même rédigé des lettres d’invitation pour les tribus du Nord.6 Les messagers parcoururent les territoires d’Israël et de Juda, avec les lettres signées par le roi et ses dignitaires ; selon l’ordre du roi, ils proclamaient : « Israélites, vous qui avez pu échapper à l’invasion assyrienne, revenez au Seigneur, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, et il reviendra à vous. 7 N’imitez pas vos pères et vos frères, qui ont été infidèles envers le Seigneur, le Dieu de leurs ancêtres ; Dieu les a livrés à la ruine, ainsi que vous pouvez le constater. 8 Ne vous montrez pas aussi rebelles que vos ancêtres : soumettez-vous au Seigneur, revenez à son sanctuaire, qu’il a consacré pour toujours, et soyez les serviteurs du Seigneur votre Dieu. Alors l’ardente colère qu’il ressent contre vous s’apaisera. 9 Si vous revenez au Seigneur, ceux qui ont déporté vos compatriotes et les membres de vos familles useront de bienveillance à leur égard et les laisseront revenir dans ce pays. En effet, le Seigneur votre Dieu ne se détournera pas de vous si vous revenez à lui, car il est bienveillant et compatissant. » 10 Les messagers parcoururent les territoires d’Éfraïm et de Manassé, passant de ville en ville, puis se rendirent jusque dans la tribu de Zabulon, mais les gens se moquaient d’eux et les tournaient en ridicule. 11 Toutefois quelques personnes des tribus d’Asser, de Manassé et de Zabulon reconnurent leurs fautes et gagnèrent Jérusalem. 12 Dans le royaume de Juda, le Seigneur agit sur la population qui accepta dans son ensemble d’exécuter l’ordre que le roi et les dignitaires transmettaient de sa part.

13 Une foule de gens se réunirent à Jérusalem, durant le deuxième mois de l’année, pour célébrer la fête des Pains sans levain. Ce fut une assemblée vraiment très nombreuse. 14 On commença par enlever les autels qui se trouvaient dans la ville, y compris les autels à parfums, et on les jeta dans la vallée du Cédron. 15 Le quatorzième jour du même mois, on égorgea les animaux de la Pâque. Les prêtres et les lévites, pris de honte, s’étaient purifiés pour pouvoir apporter les sacrifices complets au temple du Seigneur. 16 Ils occupaient leurs postes habituels, conformément à la loi de Moïse, l’homme de Dieu : les lévites remettaient aux prêtres le sang des animaux offerts en sacrifices, et les prêtres le répandaient sur l’autel. 17 En effet, beaucoup de personnes dans l’assemblée ne s’étaient pas purifiées, et les lévites s’occupèrent d’égorger les animaux à la place de ceux qui n’étaient pas en état d’accomplir les actes sacrés en l’honneur du Seigneur. 18 La plupart des gens, surtout ceux des tribus d’Éfraïm, de Manassé, d’Issakar et de Zabulon, n’étaient pas en état de pureté, mais ils mangèrent quand même le repas de la Pâque, en contradiction avec les prescriptions de l’Écriture. Mais Ézékias pria pour eux : 19 « Seigneur, Dieu de nos ancêtres, dit-il, pardonne dans ta bonté à ceux qui s’efforcent de tout leur cœur de connaître ta volonté, même s’ils ne sont pas en état de pureté et de consécration. » 20 Le Seigneur exauça la prière d’Ézékias et renonça à les punir. 21 Les Israélites présents à Jérusalem célébrèrent durant sept jours la fête des Pains sans levain, dans une grande joie. Chaque jour, les lévites et les prêtres acclamaient le Seigneur au moyen des puissants instruments de musique réservés à cet usage. 22 Ézékias adressa des encouragements à tous les lévites si bien disposés envers le Seigneur. Pendant toute la semaine, les gens participèrent aux repas de la fête, offrant les sacrifices de communion et chantant les louanges du Seigneur, le Dieu de leurs ancêtres. 23 L’assemblée fut ensuite d’avis de prolonger la fête durant sept autres jours. Cette deuxième semaine se déroula dans la joie, 24 car le roi Ézékias fournit à l’assemblée mille taureaux et sept mille moutons, et les dignitaires mille taureaux et dix mille moutons. De plus les prêtres s’étaient purifiés en grand nombre. 25 Tout le monde était joyeux : les Judéens, les prêtres et les lévites, ainsi que les ressortissants du royaume du Nord qui étaient venus spécialement pour la fête ou qui étaient déjà établis en Juda. 26 Cette joie était particulièrement grande pour les habitants de Jérusalem, car depuis l’époque de Salomon, fils de David et roi d’Israël, on n’avait plus célébré une telle fête dans la ville. 27 la fin, les prêtres-lévites se levèrent et demandèrent à Dieu de bénir le peuple. Leur prière monta jusqu’au ciel, la demeure de Dieu, et elle fut exaucée.