Pharisiens

Le changement, ça se voit

Le changement, ça se voit

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Jacques 2 v14-26

14 Mes frères, à quoi cela sert-il à quelqu’un de dire : « J’ai la foi », s’il ne le prouve pas par ses actes ? Cette foi peut-elle le sauver ?

15 Supposez qu’un frère ou une sœur n’aient pas de quoi se vêtir ni de quoi manger chaque jour.

16 A quoi cela sert-il que vous leur disiez : « Au revoir, portez-vous bien ; habillez-vous chaudement et mangez à votre faim ! », si vous ne leur donnez pas ce qui est nécessaire pour vivre ?

17 Il en est ainsi de la foi : si elle ne se manifeste pas par des actes, elle n’est qu’une chose morte.

18 Quelqu’un dira peut-être :

« Il y en a qui ont la foi, d’autres les actes ».

Alors je lui répondrai :

« Montre-moi comment ta foi peut exister sans actes ! Quant à moi je te prouverai ma foi par mes actes. »

19 Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Très bien. Les démons le croient aussi et ils tremblent de peur.

20 Insensé que tu es ! Veux-tu avoir la preuve que la foi sans les actes est inutile ?

21 Comment Abraham, notre ancêtre, a-t-il été reconnu comme juste par Dieu ? A cause de ses actes, parce qu’il a offert son fils Isaac sur l’autel.

22 Tu le vois, sa foi et ses actes agissaient ensemble : sa foi est parvenue à la perfection en raison des actes qui l’accompagnaient.

23 Ainsi s’est réalisé ce que dit l’Écriture :

« Abraham eut confiance en Dieu, et Dieu le considéra comme juste en tenant compte de sa foi. »

Et Dieu l’appela son ami.

24 Vous le voyez donc, un être humain est reconnu comme juste par Dieu à cause de ses actes et non pas uniquement à cause de sa foi.

25 Il en fut de même pour Rahab la prostituée. Elle fut reconnue comme juste par Dieu à cause de ses actes, car elle avait accueilli les messagers israélites et les avait fait partir par un autre chemin.

26 En effet, de même que le corps sans le souffle de vie est mort, de même la foi sans les actes est morte.

 

NOTE ZEBIBLE PAGE 2080

Débat sans fin
Polémique entre les croyants : certains disent que seule la foi compte pour accéder à Dieu. Pour d’autres, la foi est sans valeur si elle n’est pas manifestée par des actes.
L’un ne va pas sans l’autre. Vivre avec Dieu c’est aussi vivre avec les autres. Qui peut affirmer croire en Dieu et laisser quelqu’un mourir à sa porte ? La question reste toujours d’actualité.