accumuler

Assurance-vie ?

Assurance-vie ?

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Luc 12V13-20

13 Quelqu’un dans la foule dit à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi les biens que notre père nous a laissés. »

14 Jésus lui répondit : « Mon ami, qui m’a établi pour juger vos affaires ou pour partager vos biens ? »

15 Puis il dit à tous : « Attention ! Gardez-vous de tout amour des richesses, car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche. »

16 Il leur raconta alors cette parabole : « Un homme riche avait des terres qui lui rapportèrent de bonnes récoltes.

17 Il réfléchissait et se demandait : “Que vais-je faire ? Je n’ai pas de place où amasser toutes mes récoltes.”

18 Puis il ajouta : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands, j’y amasserai tout mon blé et mes autres biens.

19 Ensuite, je me dirai à moi-même : Mon cher, tu as des biens en abondance pour de nombreuses années ; repose-toi, mange, bois et jouis de la vie.”

20 Mais Dieu lui dit : “Insensé ! Cette nuit même tu cesseras de vivre. Et alors, pour qui sera tout ce que tu as accumulé ?” »

21 Jésus ajouta : « Ainsi en est-il de celui qui amasse des richesses pour lui-même, mais qui n’est pas riche aux yeux de Dieu. »

 

Note ZeBible page 1799

Assurance-vie
Que vais-je devenir demain ? Devant cette inconnue, le réflexe est souvent d’amasser, de se donner des assurances et des garanties en tout genre, ou encore de se faire prédire son avenir. Jésus indique un autre chemin. Au lieu de se replier sur un avenir à soi et pour soi, mieux vaut s’ouvrir aux autres aujourd’hui, en particulier aux plus pauvres. Les biens et les richesses sont provisoires. Profitons-en : autant les partager tant qu’on les a ! Tout ce qui est gardé pour soi est perdu ; tout ce qui est donné est sauvé.