détruir

Guérisseurs et devins

Guérisseurs et devins

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Actes 8V4-25

4 Ceux qui avaient été dispersés parcouraient le pays en annonçant la Bonne Nouvelle.

5 Philippe se rendit dans la principale ville de Samarie et se mit à annoncer le Messie à ses habitants.

6 La population tout entière était très attentive aux paroles de Philippe quand elle l’entendait et voyait les miracles qu’il accomplissait.

7 En effet, des esprits mauvais sortaient de beaucoup de malades en poussant un grand cri et de nombreux paralysés et boiteux étaient également guéris.

8 Ainsi, la joie fut grande dans cette ville.

9 Un homme appelé Simon se trouvait déjà auparavant dans cette même ville. Il pratiquait la magie et provoquait l’étonnement de la population de la Samarie. Il prétendait être quelqu’un d’important,

10 et tous, des plus jeunes aux plus âgés, lui accordaient beaucoup d’attention. On disait : « Cet homme est la puissance de Dieu, celle qu’on appelle “la grande puissance”. »

11 Ils lui accordaient donc beaucoup d’attention, car il y avait longtemps qu’il les étonnait par ses pratiques magiques.

12 Mais quand ils crurent à la Bonne Nouvelle que Philippe annonçait au sujet du Royaume de Dieu et de la personne de Jésus-Christ, ils se firent baptiser, hommes et femmes.

13 Simon lui-même crut et fut baptisé ; il restait auprès de Philippe et il était rempli d’étonnement en voyant les grands miracles et prodiges qui s’accomplissaient.

14Les apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient reçu la parole de Dieu ; ils leur envoyèrent alors Pierre et Jean.

15 Quand ceux-ci arrivèrent en Samarie, ils prièrent pour les croyants afin qu’ils reçoivent le Saint-Esprit.

16 En effet, le Saint-Esprit n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.

17 Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit.

18 Quand Simon vit que l’Esprit était donné aux croyants lorsque les apôtres posaient les mains sur eux, il offrit de l’argent à Pierre et Jean

19 en disant : « Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que ceux sur qui je poserai les mains reçoivent le Saint-Esprit. »

20 Mais Pierre lui répondit : « Que ton argent soit détruit avec toi, puisque tu as pensé que le don de Dieu peut s’acheter avec de l’argent !

21 Tu n’as aucune part ni aucun droit en cette affaire, car ton cœur n’est pas honnête aux yeux de Dieu.

22 Rejette donc ta mauvaise intention et prie le Seigneur pour que, si possible, il te pardonne d’avoir eu une telle pensée.

23 Je vois, en effet, que tu es plein d’un mal amer et que tu es prisonnier du péché. »

24 Simon dit alors à Pierre et Jean : « Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit. »

25 Après avoir rendu témoignage en prêchant la parole du Seigneur, les deux apôtres retournèrent à Jérusalem. En chemin, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle dans de nombreux villages de Samarie.

 

Note ZeBible page 1884

Guérisseurs et devins
Persécutions à Jérusalem pour les disciples, mais accueil enthousiaste pour Philippe en Samarie, chez ceux que les habitants de la Judée considèrent comme des "hérétiques". 
Les apôtres ne sont pas des magiciens. Le récit oppose les guérisons libératrices, faites par Philippe au nom de Jésus-Christ, aux pratiques magiques de Simon. Ce dernier dispose de vrais pouvoirs, mais il les monnaye certainement. Il pense même pouvoir acheter le don du Saint-Esprit ! Les apôtres, eux, guérissent gratuitement.
Comment se positionner face aux guérisseurs et devins d’aujourd’hui ? Des questions à se poser : d'où vient leur pouvoir ? En tirent-ils un profit financier ou agissent-ils gratuitement au nom de Dieu ? Les bénéficiaires sont-ils manipulés ou restent-ils libres ?