envie

Droit d’aînesse contre nourriture

Droit d’aînesse contre nourriture

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Genèse 25V19-34

19Voici l’histoire d’Isaac :Isaac était fils d’Abraham.

20 A l’âge de quarante ans, il avait épousé Rébecca, sœur de Laban et fille de Betouel, un Araméen de Haute-Mésopotamie.

21 Mais Rébecca ne lui donnait pas d’enfant ; alors Isaac supplia le Seigneur en faveur de sa femme. Le Seigneur écouta sa prière, et Rébecca devint enceinte. Elle attendait des jumeaux.

22 Or les enfants se donnaient des coups dans le ventre de leur mère. Elle s’écria : « S’il en est ainsi, à quoi bon être enceinte ? » Elle alla consulter le Seigneur.

23 Le Seigneur lui dit : « Il y a deux nations dans ton ventre, deux peuples distincts naîtront de toi. L’un sera plus fort que l’autre, l’aîné servira le plus jeune. »

24 Lorsque fut arrivé le moment de l’accouchement, il n’y eut plus de doute : Rébecca avait des jumeaux.

25 Le premier qui sortit était roux. Il était couvert de poils, comme d’un manteau, et on l’appela Ésaü.

26 Après lui sortit son frère. Sa main tenait le talon d’Ésaü et on l’appela Jacob. Isaac avait soixante ans à leur naissance.

27 Les garçons grandirent. Ésaü devint un excellent chasseur qui aimait courir la campagne. Quant à Jacob, c’était un homme tranquille qui restait volontiers sous la tente.

28 Isaac préférait Ésaü, car il appréciait le gibier, tandis que Rébecca préférait Jacob.

29 Un jour que Jacob préparait un potage, Ésaü revint de la chasse, très fatigué,

30et lui dit : « Je n’en peux plus. Laisse-moi vite avaler de ce potage roux. » – C’est pourquoi on l’a surnommé Édom, c’est-à-dire le Roux. –

31 Jacob répondit : « Cède-moi d’abord tes droits de fils aîné. »

32 Ésaü déclara : « Je vais mourir de faim. A quoi me serviront mes droits de fils aîné ?»

33 Jacob reprit : « Jure d’abord. » Alors Ésaü jura qu’il lui cédait ses droits de fils aîné

34 et Jacob lui donna du pain et du potage aux lentilles. Ésaü mangea et but, puis s’en alla. Il n’accorda aucune importance à ses droits de fils aîné.