jurer

Convivialité meurtrière

Convivialité meurtrière

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Matthieu 14V1-12

1 En ce temps-là, Hérode, qui régnait sur la Galilée, entendit parler de Jésus.

2 Il dit à ses serviteurs : « C’est Jean-Baptiste : il est revenu d’entre les morts ! Voilà pourquoi il a le pouvoir d’accomplir des miracles. »

3 En effet, Hérode avait ordonné d’arrêter Jean, de l’enchaîner et de le jeter en prison. C’était à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe.

4 Car Jean disait à Hérode : « Il ne t’est pas permis d’avoir Hérodiade pour femme ! »

5 Hérode voulait faire mourir Jean, mais il craignait le peuple juif, car tous considéraient Jean comme un prophète.

6 Cependant, le jour de l’anniversaire d’Hérode, la fille d’Hérodiade dansa devant les invités. Elle plut tellement à Hérode

7 qu’il jura de lui donner tout ce qu’elle demanderait.

8 Sur le conseil de sa mère, elle lui dit : « Donne-moi ici la tête de Jean-Baptiste sur un plat ! »

9 Le roi en fut attristé ; mais à cause des serments qu’il avait faits devant ses invités, il donna l’ordre de la lui accorder.

10 Il envoya donc quelqu’un couper la tête de Jean-Baptiste dans la prison.

11 La tête fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui la remit à sa mère.

12 Les disciples de Jean vinrent prendre son corps et l’enterrèrent ; puis ils allèrent annoncer à Jésus ce qui s’était passé.

Note ZeBible page 1699

Parole risquée
Cette histoire cumule les coups tordus : adultère, double vie, double langage, séduction malsaine, manipulations. Tant de lâcheté a conduit Hérode au meurtre. Jean-Baptisteµ a osé dire une limite et cela lui a coûté la vie. Pour Matthieu, Jean-Baptiste anticipe ce que sera l’itinéraire de Jésus.