orage

Au commencement, la délivrance

Au commencement, la délivrance

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Psaume 81 V1-17

1 Du répertoire du chef de chorale et du recueil d’Assaf. Accompagnement sur la harpe de Gath.

2 Criez votre joie à Dieu, notre protecteur, faites une ovation au Dieu de Jacob.

3 Faites donner la musique, allez-y pour les tambourins, la lyre d’harmonie et la harpe.

4 Sonnez du cor à la nouvelle lune, puis à la pleine lune, le jour de notre fête.

5 Car c’est un devoir pour le peuple d’Israël, une décision du Dieu de Jacob,

6 la règle qu’il a prescrite à la famille de Joseph, quand il s’attaqua à l’Égypte. – J’entends une voix inconnue me dire :

7 J’ai déchargé tes épaules du fardeau, tes mains ont laissé le lourd panier.

8 Quand tu étais dans la détresse, tu m’as appelé et je t’ai délivré. Je t’ai répondu au cœur de l’orage. A la source de Meriba je t’ai mis à l’épreuve.

9 Mon peuple, écoute-moi, j’ai à t’avertir. Ah, si seulement tu m’écoutais, Israël !

10 Pas de place chez toi pour un autre dieu ! Pas de culte en l’honneur d’un dieu étranger !

11 Car c’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui t’ai retiré d’Égypte. Ouvre grand la bouche, et je la remplirai.

12 Mais mon peuple n’a pas écouté mon appel, Israël n’a plus voulu de moi.

13 Alors je les ai laissés à ce qu’ils avaient délibérément choisi. Qu’ils agissent donc à leur guise !

14 Ah, si mon peuple, si Israël m’écoutait, s’il suivait la voie que je lui trace,

15 bientôt je ferais plier ses ennemis, je dirigerais mes coups sur ses adversaires !

16 Alors les ennemis du Seigneur abandonneraient toute fierté, et Israël aurait du bon temps pour toujours.

17 Le Seigneur le nourrirait du meilleur blé et le rassasierait de miel sauvage.

Note ZeBible page 1019

Chaque fête est l’occasion de se rappeler tout ce que Dieu a fait pour délivrer son peuple et l’accompagner dans le désert. Les chants et la musique expriment la joie malgré le poids des erreurs du peuple et des désastres contemporains. Mais il est temps d’écouter Dieu pour que la situation dramatique du peuple soit renversée. Le psaume chante la libération d’autrefois, mais aussi la promesse d’une délivrance possible.