panique

La Dream team dans l’épreuve

La Dream team dans l’épreuve

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Marc 14V27-52

27 Jésus dit à ses disciples : « Vous allez tous m’abandonner, car on lit dans les Écritures : “Je tuerai le berger, et les moutons partiront de tous côtés”.

28 Mais, ajouta Jésus, quand je serai de nouveau vivant, j’irai vous attendre en Galilée. »

29 Pierre lui dit : « Même si tous les autres t’abandonnent, moi je ne t’abandonnerai pas. »

30 Alors Jésus lui répondit : « Je te le déclare, c’est la vérité : aujourd’hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, toi, tu auras prétendu trois fois ne pas me connaître. »

31 Mais Pierre répliqua encore plus fort : « Je ne prétendrai jamais que je ne te connais pas, même si je dois mourir avec toi. » Et tous les autres disciples disaient la même chose.

32 Ils arrivèrent ensuite à un endroit appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier. »

33 Puis il emmena avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il commença à ressentir de la frayeur et de l’angoisse,

34 et il leur dit : « Mon cœur est plein d’une tristesse mortelle ; restez ici et demeurez éveillés. »

35 Il alla un peu plus loin, se jeta à terre et pria pour que, si c’était possible, il n’ait pas à passer par cette heure de souffrance.

36 Il disait : « Abba, ô mon Père, tout t’est possible ; éloigne de moi cette coupe de douleur. Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »

37 Il revint ensuite vers les trois disciples et les trouva endormis. Il dit à Pierre : « Simon, tu dors ? Tu n’as pas été capable de rester éveillé même une heure ?

38 Restez éveillés et priez, pour ne pas tomber dans la tentation. L’être humain est plein de bonne volonté, mais il est faible. »

39 Il s’éloigna de nouveau et pria en répétant les mêmes paroles.

40 Puis il revint auprès de ses disciples et les trouva endormis ; ils ne pouvaient pas garder les yeux ouverts. Et ils ne savaient pas que lui dire.

41 Quand il revint la troisième fois, il leur dit : « Vous dormez encore et vous vous reposez ? C’est fini ! L’heure est arrivée. Maintenant, le Fils de l’homme va être livré entre les mains des pécheurs.

42 Levez-vous, allons-y ! Voyez, l’homme qui me livre à eux est ici ! »

43 Jésus parlait encore quand arriva Judas, l’un des douze disciples. Il y avait avec lui une foule de gens armés d’épées et de bâtons. Ils étaient envoyés par les chefs des prêtres, les maîtres de la loi et les anciens.

44 Judas, celui qui leur livrait Jésus, avait indiqué à cette foule le signe qu’il utiliserait : « L’homme que j’embrasserai, c’est lui. Saisissez-le et emmenez-le sous bonne garde. »

45 Dès que Judas arriva, il s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître ! » Puis il l’embrassa.

46 Les autres mirent alors la main sur Jésus et l’arrêtèrent.

47 Mais un de ceux qui étaient là tira son épée, frappa le serviteur du grand-prêtre et lui coupa l’oreille.

48 Jésus leur dit : « Deviez-vous venir armés d’épées et de bâtons pour me prendre, comme si j’étais un brigand ?

49 Tous les jours j’étais avec vous et j’enseignais dans le temple, et vous ne m’avez pas arrêté. Mais cela arrive pour que les Écritures se réalisent. »

50 Alors tous les disciples l’abandonnèrent et s’enfuirent.

51 Un jeune homme suivait Jésus, vêtu d’un simple drap. On essaya de le saisir,

52 mais il abandonna le drap et s’enfuit tout nu.

Portrait ZeBible* page 1761

Judas, choisi… et après ?
Choisi par Jésus comme un des douze disciples (Marc 3.14-19), Judas l’a pourtant trahi. Est-ce pour cela qu’on appelle « judas » l’œilleton qui permet de voir sans être vu ? Trésorier du groupe, Judas semble confondre la caisse commune avec son porte-monnaie (Jean 12.1-8). A Jérusalem, il prend contact avec les chefs des Juifs pour leur permettre, contre de l’argent, d’arrêter Jésus (Matt 26.14-16). Lors du dernier repas avec ses disciples, Jésus annonce qu’il sera trahi par l’un d’entre eux. Chacun s’interroge… (Marc 14.17-21) Judas conduit les gardes à Jésus et l’identifie par un baiser (Matt 26.47-50). Jésus est condamné. Judas, pris de remords, cherche à rendre l’argent. Désespéré, il se suicide (Matt 27.3-10). Judas est resté partagé entre la fidélité à Jésus et ses propres intérêts : un choix difficile, toujours d’actualité.

Note ZeBible page 1762

Angoisse et solitude
Avant l’épreuve finale, Jésus a besoin de secours. Il cherche un soutien auprès de Dieu son Père, par la prière. Et aussi auprès de Pierreµ, Jacques et Jean, qui ont été si proches de lui (5.37 ; 9.2). Terrassé par l’angoisse, il leur demande, à trois reprises, présence et soutien. Mais ils sont incapables d’entendre sa détresse, Jésus est seul. Alors, Judas arrive…

Note ZeBible page 1762

Et moi, je fais quoi ?
Dès le début de l’évangile, le lecteur est interpellé (1.9-13). S’il est entré dans le récit, il peut s’imaginer dans la situation d’un disciple qui suit Jésus, sans toujours comprendre, comme ce jeune homme qui s’enfuit, pris de panique, privé soudain de toutes ses certitudes.