pieds

Dans un corps l’unité est dans la diversité

20-06.jpg
12Eh bien, le Christ est semblable à un corps qui se compose de plusieurs parties. Toutes ses parties, bien que nombreuses, forment un seul corps. 13Et nous tous, Juifs ou non-Juifs, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps par le même Esprit Saint et nous avons tous eu à boire de ce seul Esprit.
14Le corps ne se compose pas d’une seule partie, mais de plusieurs. 15Si le pied disait : « Je ne suis pas une main, donc je n’appartiens pas au corps », il ne cesserait pas pour autant d’être une partie du corps. 16Et si l’oreille disait : « Je ne suis pas un œil, donc je n’appartiens pas au corps », elle ne cesserait pas pour autant d’être une partie du corps. 17Si tout le corps n’était qu’un œil, comment pourrait-il entendre ? Et s’il n’était qu’une oreille, comment pourrait-il sentir les odeurs ? 18En réalité, Dieu a disposé chacune des parties du corps comme il l’a voulu. 19Il n’y aurait pas de corps s’il ne se trouvait en tout qu’une seule partie ! 20En fait, il y a plusieurs parties et un seul corps.
21L’œil ne peut donc pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi ! » Et la tête ne peut pas dire non plus aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ! » 22Bien plus, les parties du corps qui paraissent les plus faibles sont indispensables ; 23celles que nous estimons le moins, nous les entourons de plus de soin que les autres ; celles dont il est indécent de parler sont traitées avec des égards particuliers 24qu’il n’est pas nécessaire d’accorder aux parties plus convenables de notre corps. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur aux parties qui en manquent : 25ainsi, il n’y a pas de division dans le corps, mais les différentes parties ont toutes un égal souci les unes des autres. 26Si une partie du corps souffre, toutes les autres souffrent avec elle ; si une partie est honorée, toutes les autres s’en réjouissent avec elle.