risquer

L’amitié qui sauve

29-copie.jpg
1 Saül informa son fils Jonatan et tous ses ministres de son intention de faire mourir David. Mais Jonatan, qui avait beaucoup d’affection pour David,2 l’en avertit : « Saül, mon père, a l’intention de te faire mourir, dit-il. Sois sur tes gardes demain matin, trouve-toi une bonne cachette et restes-y. 3 Je sortirai avec mon père et je l’accompagnerai dans le champ où tu te seras caché. Je lui parlerai de toi, je verrai comment il réagit et je te le ferai savoir. »
4 Jonatan vanta à son père les qualités de David, puis il ajouta : « Toi, le roi, tu ne dois pas commettre une faute à l’égard de ton serviteur David. Il n’en a pas commis à ton égard ; au contraire il a toujours agi pour ton profit. 5 Il a risqué sa vie pour tuer le Philistin Goliath, et ce jour-là, le Seigneur a accordé une grande victoire à Israël ; tu l’as vu et tu t’en es réjoui. Pourquoi donc te rendrais-tu coupable de verser le sang d’un innocent, en faisant mourir David sans motif ? » 6 Saül se laissa convaincre par les propos de Jonatan et déclara : « Par le Seigneur vivant, je jure qu’il ne sera pas mis à mort. » 7 Alors Jonatan alla chercher David, lui rapporta toute la conversation et le ramena vers Saül. David reprit son service auprès du roi comme par le passé.