transparent

La nouvelle Jérusalem

La nouvelle Jérusalem

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Apocalypse 21 v9-27

9L’un des sept anges qui tenaient les sept coupes pleines des sept derniers fléaux vint me dire : « Viens et je te montrerai la mariée, l’épouse de l’Agneau. »

10L’Esprit se saisit de moi et l’ange me transporta au sommet d’une très haute montagne. Il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, envoyée par Dieu,

11resplendissante de la gloire de Dieu. La ville brillait d’un éclat semblable à celui d’une pierre précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

12Elle avait une très haute muraille, avec douze portes, et douze anges gardaient les portes. Sur les portes étaient inscrits les noms des douze tribus du peuple d’Israël.

13Il y avait trois portes de chaque côté : trois à l’est, trois au nord, trois au sud et trois à l’ouest.

14La muraille de la ville reposait sur douze pierres de fondation, sur lesquelles étaient inscrits les noms des douze apôtres de l’Agneau.

15L’ange qui me parlait tenait une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la ville, ses portes et sa muraille.

16La ville était carrée, sa longueur était égale à sa largeur. L’ange mesura la ville avec son roseau : douze mille unités de distance, elle était aussi large et haute que longue.

17Il mesura aussi la muraille : cent quarante-quatre coudées de hauteur, selon la mesure ordinaire qu’il utilisait.

18La muraille était construite en jaspe, et la ville elle-même était d’or pur, aussi clair que du verre.

19Les fondations de la muraille de la ville étaient ornées de toutes sortes de pierres précieuses : la première fondation était de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième d’agate, la quatrième d’émeraude,

20la cinquième d’onyx, la sixième de sardoine, la septième de chrysolithe, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième de turquoise et la douzième d’améthyste.

21Les douze portes étaient douze perles ; chaque porte était faite d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, transparent comme du verre.

22Je ne vis pas de temple dans cette ville, car elle a pour temple le Seigneur, le Dieu tout-puissant, ainsi que l’Agneau.

23La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer, car la gloire de Dieu l’illumine et l’Agneau est sa lampe.

24Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leurs richesses.

25Les portes de la ville resteront ouvertes pendant toute la journée ; et même, elles ne seront jamais fermées, car là il n’y aura plus de nuit.

26On y apportera la splendeur et la richesse des nations.

27Mais rien d’impur n’entrera dans cette ville, ni personne qui se livre à des pratiques abominables et au mensonge. Seuls entreront ceux dont le nom est inscrit dans le livre de vie, qui est celui de l’Agneau.

 

Note ZeBible* page 2137

La ville en technicolor
La perfection de Jérusalem céleste, la ville de Dieu, est suggérée par sa taille gigantesque, les répétitions du nombres 12, les pierres précieuses multicolores avec lesquelles elle est construite et dont elle est ornée. Aucune richesse ne suffit pour évoquer la splendeur de la gloire de Dieu qui se reflète dans la ville.