vide

Minimum vital

Minimum vital

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Deutéronome 15V12-18

12 Si l’un de vos compatriotes hébreux, homme ou femme, doit se vendre à vous comme esclave, il vous servira pendant six ans. La septième année, vous lui rendrez sa liberté.

13 Mais vous ne le laisserez pas s’en aller les mains vides.

14 Vous lui donnerez de tout ce que le Seigneur votre Dieu vous aura généreusement accordé, moutons et chèvres, blé et vin.

15 Souvenez-vous que vous avez été esclaves en Égypte et que le Seigneur votre Dieu vous a libérés. C’est pour cela que je vous donne ce commandement aujourd’hui.

16 Si un esclave vous dit qu’il ne veut pas vous quitter, parce qu’il vous aime, vous et votre famille, et qu’il se trouve bien chez vous,

17 prenez alors un poinçon et percez-lui l’oreille contre la porte de la maison ; il sera ainsi votre esclave pour toujours. S’il s’agit d’une esclave, vous ferez de même.

18 Ne regrettez pas de rendre la liberté à un esclave ; en effet, en six ans de travail, il vous a fait gagner deux fois plus qu’un ouvrier salarié. Rendez-lui donc la liberté, et le Seigneur votre Dieu vous bénira dans tout ce que vous entreprendrez.

Note ZeBible page 270

Le sabbat donne le ton
Le rythme de l’année de libération, tous les sept ans, est calqué sur le rythme du sabbat hebdomadaire. Le peuple, qui a fait l’expérience de l’esclavage en Égypte et de la libération, est invité à s’en souvenir. Certes, que les Hébreux aient des esclaves peut choquer. Mais qu’un esclave puisse retrouver la liberté au bout de sept ans était, pour l’époque, une vraie avancée sociale.