Tous liés !

Tous liés !

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

Adam : fragilité de l’être humain Fragile comme l’argile ! Son nom le dit, Adam vient de la terre, adamah en hébreu. Selon le deuxième récit de la création, Dieu prend de la poussière du sol pour modeler l’homme, puis il souffle dans les narines le souffle de vie (Gen 2.7) Il met à sa disposition le jardin paradisiaque et lui en confie la responsabilité. Pour qu’Adam ne soit pas seul, Dieu crée d’abord les animaux, puis une femme, un être humain semblable à lui. Adam leur donne leur nom. Au lieu de vivre simplement avec Dieu, l’homme et la femme ont voulu faire preuve d’indépendance en transgressant le seul interdit posé par Dieu (Gen 2.16-17; Gen 3.6-7). Ni l’un ni l’autre ne reconnaît sa responsabilité. Pourtant les conséquences pour l’homme Adam et la femme Eve seront graves : ils se découvrent mortels, ils devront travailler dur pour vivre et ils connaitront la souffrance (Gen 3.16-19). Tous deux sont chassés du jardin et coupés de Dieu. Adam devient le symbole de la rupture entre les humains et leur créateur. L’apôtre Paul décrit Jésus comme un nouvel Adam qui, lui, inaugure une humanité réconciliée avec Dieu (Rom 5.18).