Veux-tu être mon ami ?

Veux-tu être mon ami ?

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Proverbes 17V1-28

1 Mieux vaut manger en paix un croûton de pain sec que participer à un banquet dans une maison où l’on se dispute.

2 Un serviteur compétent prendra la place du fils indigne et recevra une part de l’héritage familial.

3 L’or et l’argent sont testés par le feu, et c’est le Seigneur qui éprouve la valeur des hommes.

4 L’homme malintentionné prête l’oreille aux paroles malveillantes et le menteur écoute les mauvaises langues.

5 Qui se moque des pauvres outrage celui qui les a faits. Celui qui rit du malheur d’autrui ne sera pas impuni.

6 Les gens âgés sont fiers de leurs petits-enfants, et les enfants sont fiers de leurs parents.

7 Un langage distingué ne convient pas à un homme vulgaire, encore moins le mensonge à un dirigeant.

8 Certains pensent qu’offrir un cadeau porte bonheur et assure la réussite de toutes les entreprises.

9 Oublier un tort favorise l’amitié, mais en reparler sans cesse la rend impossible.

10 Un reproche a plus d’influence sur un homme intelligent que cent coups de bâton sur un sot.

11 Le méchant ne cherche qu’à nuire et déchaîne ainsi contre lui les forces du malheur.

12Mieux vaut rencontrer une ourse privée de ses petits qu’un sot tout plein de sa bêtise.

13 Le malheur ne quitte pas la maison de l’homme qui rend le mal pour le bien.

14 Commencer une dispute c’est ouvrir une digue. Arrête-toi avant que la querelle ne se déchaîne.

15 Le Seigneur déteste autant celui qui déclare innocent un coupable que celui qui condamne un innocent.

16 A quoi peut servir l’argent dans la main d’un sot ? A se procurer la sagesse ? Mais il n’a pas de tête !

17 Un ami montre son affection en toutes circonstances. Un frère est là pour partager les difficultés.

18 Seul un insensé se rend responsable de la dette d’autrui en tapant dans la main de quelqu’un.

19 Qui aime la querelle aime causer du tort. Qui fait l’important cherche sa ruine.

20 Qui a l’esprit rusé ne connaît pas le bonheur, et le malheur s’abat sur celui qui a une mauvaise langue.

21 Qui donne naissance à un sot n’a que du chagrin. Toute joie est refusée au père d’un homme stupide.

22 La bonne humeur favorise la guérison, mais la tristesse fait perdre toute vitalité.

23 Les gens malhonnêtes acceptent les cadeaux offerts pour dévier le cours de la justice.

24 L’homme intelligent ne perd jamais de vue ce qui est sage, mais les regards du sot se portent vers des buts inaccessibles.

25 Le sot donne du chagrin à son père et des regrets à celle qui l’a mis au monde.

26 Il n’est pas bien d’infliger une amende à un innocent et il est injuste de punir quelqu’un de respectable.

27 Quelqu’un d’expérimenté évite de trop parler et quelqu’un de raisonnable prend le temps de réfléchir.

28 Quand il se tait, même un imbécile paraît sage. Lorsque ses lèvres sont fermées on peut le croire intelligent.