À quoi bon ?

À quoi bon ?

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Ecclésiaste 1V1-11

1 Voici les paroles du Sage, fils de David et roi à Jérusalem.

2 De la fumée, dit le Sage, tout n’est que fumée, tout part en fumée.

3 Les humains travaillent durement ici-bas mais quel profit en tirent-ils ?

4 Une génération passe, une nouvelle génération lui succède, mais le monde demeure indéfiniment.

5 Le soleil se lève, le soleil se couche, puis il se hâte de retourner à son point de départ.

6 Le vent souffle tantôt vers le sud, tantôt vers le nord. Le vent souffle, le vent tourne, puis il reprend sa première direction.

7 Tous les fleuves se jettent dans la mer, mais la mer n’est jamais remplie. Sans arrêt pourtant, les fleuves se déversent à ce même endroit.

8 On ne pourra jamais assez dire combien tout cela est lassant : l’œil n’a jamais fini de voir ni l’oreille d’entendre.

9 Ce qui est arrivé arrivera encore. Ce qui a été fait se fera encore. Rien de nouveau ne se produit ici-bas.

10 S’il y a quelque chose dont nous disons : « Voilà du neuf ! », en réalité cela avait déjà existé bien longtemps avant nous.

11 Mais nous oublions ce qui est arrivé à nos ancêtres. Les hommes qui viendront après nous ne laisseront pas non plus de souvenir à ceux qui leur succéderont.

 

Note ZeBible page 1188

Comme un souffle
Dans certaines traductions, on lit : « Vanité des vanités, dit Qohélet (c’est-à-dire le chef de la communauté), tout est vanité. » Cette expression est passée dans le langage courant. Le mot |ivanité|x traduit un mot hébreu qui signifie souffle, haleine, buée, fumée. Dès le début, l’auteur martèle le thème du caractère passager de toute chose.