amère

C’est dans l’épreuve que je me rends compte de la présence de Dieu

C’est dans l’épreuve que je me rends compte de la présence de Dieu

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Exode 15V23-27

23 Lorsqu’ils arrivèrent à Mara, ils ne purent pas y boire l’eau qui s’y trouvait, car elle était amère. – De là vient le nom de Mara, qui signifie “Amertume”. –

24 La foule se mit à protester contre Moïse et à dire : « Qu’allons-nous boire ? »

25 Moïse implora le Seigneur, qui lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l’eau et l’eau devint buvable.C’est là que le Seigneur donna aux Israélites des lois et des coutumes, là aussi qu’il les mit à l’épreuve.

26 Il leur dit : « Si vous m’obéissez vraiment, à moi, le Seigneur votre Dieu, en faisant ce que je considère comme juste, si vous écoutez mes commandements et mettez en pratique toutes mes lois, alors je ne vous infligerai aucune des maladies que j’ai infligées aux Égyptiens. En effet, je suis le Seigneur, celui qui vous guérit. »

27 Les Israélites arrivèrent ensuite à Élim. Il s’y trouvait douze sources et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau.

 

Note ZeBible page 103

Soif !
La marche dans le désert a commencé. La confiance d’Israël est mise à l’épreuve. La soif est une souffrance terrible, surtout dans le désert où elle peut faire mourir. Cette première épreuve rappelle le premier fléau, qui avait rendu l’eau du Nil imbuvable. Si Israël fait confiance au Seigneur, il verra que le Seigneur guérit. En arrivant à Élim, les Hébreux trouvent largement de quoi se désaltérer. Une abondance inespérée, signe de la présence de Dieu qui ne fera pas défaut pendant le voyage.