Une nouvelle qui console

Une nouvelle qui console

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

Esaie 40 v1-11

1Réconfortez mon peuple, c’est urgent, dit votre Dieu.

2Retrouvez la confiance de Jérusalem, criez-lui qu’elle en a fini avec les travaux forcés, et qu’elle a purgé sa peine. Car le Seigneur lui a fait payer le prix complet de toutes ses fautes.

3J’entends une voix crier : « Dans le désert, ouvrez le chemin au Seigneur ; dans cet espace aride, frayez une route pour notre Dieu.

4Qu’on relève le niveau des vallées, qu’on abaisse montagnes et collines ! Qu’on change les reliefs en plaine et les hauteurs en larges vallées !

5La glorieuse présence du Seigneur va être dévoilée, et tout le monde la verra. Tel est l’ordre du Seigneur. »

6J’entends une voix qui dit : « Fais une proclamation ». Mais je réponds : « Laquelle ? » La voix reprend : « Celle-ci : Le sort des humains est précaire comme celui de l’herbe. Ils n’ont pas plus de vigueur que les fleurs des champs.

7L’herbe sèche, la fleur se fane, quand le souffle du Seigneur est passé par là. – C’est bien vrai, les humains ont la fragilité de l’herbe –.

8Oui, l’herbe sèche, la fleur se fane, mais la Parole de notre Dieu se réalisera pour toujours. »

9Peuple de Jérusalem, monte sur une haute montagne. Peuple de Sion, crie de toutes tes forces. Tu es chargé d’une bonne nouvelle, n’aie pas peur de la faire entendre. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu.

10Voici le Seigneur Dieu. Il arrive plein de force, il a les moyens de régner. Il ramène ce qu’il a gagné, il rapporte le fruit de sa peine.

11Il est comme un berger qui mène son troupeau et le rassemble d’un geste du bras ; il porte les agneaux contre lui et ménage les brebis qui allaitent des petits. »

 

Note ZeBible* page 619

Un temps pour consoler

Les croyants de l’époque considéraient que le malheur était la conséquence de l’injustice commise (Amos 2.6). Sans écarter totalement cette conception, Ésaïe annonce un Dieu qui veut le bonheur de tous et qui console ceux qui ont souffert.