Une règle d’or

Une règle d’or

Clique sur l'image pour obtenir le PDF !

 

1 Corinthiens 10V23-33

23 « Tout est permis », dites-vous. Oui, cependant tout n’est pas bon. « Tout est permis », cependant tout n’est pas utile pour la communauté.24 Que personne ne cherche son propre intérêt, mais plutôt celui des autres.

25 Vous êtes libres de manger tout ce qui se vend au marché de la viande sans avoir à poser des questions par motif de conscience ; 26 car, comme il est écrit, « c’est au Seigneur qu’appartient la terre avec tout ce qu’elle contient».

27 Si un non-croyant vous invite à un repas et que vous acceptiez d’y aller, mangez de tout ce qu’on vous servira, sans poser de question par motif de conscience. 28 Mais si quelqu’un vous dit : « Cette viande provient d’un sacrifice offert aux idoles », alors n’en mangez pas, à cause de celui qui a fait cette remarque et par motif de conscience 29– je parle ici non pas de votre conscience, mais de celle de l’autre.

« Mais pourquoi, demandera-t-on, ma liberté devrait-elle être limitée par la conscience de quelqu’un d’autre ?

30 Si je remercie Dieu pour ce que je mange, pourquoi me critiquerait-on au sujet de cette nourriture pour laquelle j’ai dit merci ? »

31 Ainsi, que vous mangiez, que vous buviez, ou que vous fassiez quoi que ce soit, faites tout pour la gloire de Dieu.

32 Vivez de façon à ne scandaliser ni les Juifs, ni les non-Juifs, ni l’Église de Dieu.

33 Comportez-vous comme moi : je m’efforce de plaire à tous en toutes choses ; je ne cherche pas mon propre bien, mais le bien d’une multitude de gens, afin qu’ils soient sauvés.

 

Note ZeBible page 1962

Une règle d'or
Fin du débat sur les viandes permises ou non ! Mais au-delà de cette question dépassée aujourd'hui, Paul donne la clé d'un comportement cohérent avec l'Évangile : cherche plutôt l'intérêt des autres et non le tien !